FAQ WebmarketingConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 5, nombre de questions : 34, dernière mise à jour : 30 mars 2017 

 
OuvrirSommaireRéférencementGoogleDéfinitions Google

Un GoogleWhack est un autre jeu, dans la mouvance du GoogleFight, il consiste à trouver trouver deux mots clés dont l'association ne donne qu'une seule page dans la page de résultats de Google mais qui, pris séparément, génèrent énormément de résultats.

Un site qui traite de deux sujets populaires mais seul dans les pages de résultats est assuré d'un fort traffic.

Créé le 9 mai 2004  par Hugo Étiévant

Un GoogleFight est un usage détourné et amusant de Google. Le site GoogleFight propose de comparer la popularité de deux mots sur la base du nombre de pages trouvées pour chacun d'eux sur le moteur de recherche Google.

Par exemple, on peut lancer un GoogleFight entre salé et sucré, entre Sadam et Bush. Bref, usage ludique seulement.

Créé le 9 mai 2004  par Hugo Étiévant

Lien : GoogleFight

Le PageRank (ou encore PR) est l'indice de popularité d'une page calculée par Google. Cet indice détermine l'ordre des pages dans les résultats d'une recherche. Les pages de PR élevé sont placées en tête des résultats.

Cet indice de popularité est calculé de la manière suivante :

  • plus un site S est pointé par d'autres sites Pi, plus son PR augmente (récompense de la popularité de S) ;
  • plus le PR des sites Pi est grand, plus le PR du site S augmente (bénéfice de la popularité des autres sites trouvant S intéressant) ;
  • plus le nombre de sites Si est faible, plus le PR de S augmente (S considéré comme le seul site de qualité par les autres).
Créé le 9 mai 2004  par Hugo Étiévant

Lien : Tutoriel de webmarketing : introduction à la SEO
Lien : Référencement naturel sur moteurs (surtout Google...)
Lien : Comment augmenter mon PageRank ?

Le spamdexing est l'ensemble des techniques abusives utilisées dans le but d'améliorer le référencement d'un site.

Ces techniques sont les suivantes :
  • le cloaking, c'est fournir aux moteurs de recherche des pages différentes de celles vues par les internautes ;
  • l'utilisation des links farms qui sont des réseaux de sites dont le seul but est d'augmenter sa popularité ;
  • les pages satellites en grand nombre qui pointent sur un site unique sur un mot clé particulier.

Leur utilisation est fortement déconseillée. Google détecte les sites qui utilisent ces techniques et peut les bannir.

Créé le 9 mai 2004  par Hugo Étiévant

Lien : Pourquoi mon site a-t-il été banni de Google ?

Le Google Bombing consiste au référencement sauvage d'un site web sur un mot clé péjoratif. Cette pratique s'est généralisée ces dernières années et n'est possible que grâce au mode d'indexation particulier du moteur de recherche Google.

En effet, pour qu'un site soit bien positionné pour un mot clé en particulier dans les pages de résultats de Google, il faut qu'il soit populaire sur ce mot clé. Le calcul de la popularité qu'effectue Google est le suivant : plus il y a de sites web qui pointent via des liens hypertextes vers un site, plus ce site devient populaire. Le texte des liens hypertextes est conservé en mémoire par Google.

Prenons un exemple concret. Si beaucoup de webmasters se donnent le mot et tentent de décrédibiliser une personne ou un site, alors chacun d'entre eux va inclure dans ses pages un lien hypertexte vers le site de leur victime sur un mot choisi à l'avance. Évidemment, pour que cela marche, il faut que cette communauté en colère soit très peuplée. Mais ça marche.

Comment s'en prémunir ? Il n'existe actuellement aucun moyen d'éviter, ni d'inverser une telle attaque !

Créé le 9 mai 2004  par Hugo Étiévant

Lien : Wikipedia : Le Google Bombing

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2004 Developpez.com Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.