IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

YouTube lance une offensive mondiale pour dissuader les internautes d'utiliser des bloqueurs de pubs sur sa plateforme
« les pubs soutiennent un écosystème diversifié de créateurs dans le monde »

Le , par Stéphane le calme

22PARTAGES

12  0 
YouTube a lancé un effort mondial pour lutter contre les bloqueurs de publicités et inciter les utilisateurs à accepter les annonces ou à essayer YouTube Premium, selon le responsable de la communication de YouTube, Christopher Lawton. Les utilisateurs qui se heurtent au blocage de YouTube peuvent recevoir un message les informant que « la lecture de la vidéo est bloquée à moins que YouTube ne soit autorisé ou que le bloqueur de publicités soit désactivé ». Le message comprend également une invite à accepter les annonces ou à découvrir YouTube Premium.

Google a annoncé en novembre 2022 que le nombre d'abonnés à YouTube Premium a franchi la barre des 80 millions. L'entreprise a ajouté qu'elle investirait désormais davantage dans ses offres d'abonnement, mais ce que nous n'avions pas réalisé à l'époque, c'est que cela pouvait signifier handicaper ses offres gratuites pour inciter davantage de personnes à payer pour regarder des vidéos sur la plateforme. En effet, il y a quelques mois, certains utilisateurs ont remarqué que YouTube a commencé par afficher une fenêtre contextuelle avertissant que « les bloqueurs de publicité ne sont pas autorisés sur la plateforme de partage de vidéo ».

La fenêtre contextuelle comporte le message suivant : « désactivez votre bloqueur de publicités ou abonnez-vous à YouTube Premium ». Les utilisateurs de bloqueurs de publicités qui n'optent pas pour l'une ou l'autre de ces options ne pourront plus du tout regarder de vidéos sur YouTube. Il propose un bouton pour "Autoriser les publicités YouTube" dans le logiciel de blocage des publicités de la personne et continuait en expliquant que les publicités rendent le service gratuit pour des milliards d'utilisateurs et que YouTube Premium offre une expérience sans publicité. Il propose même un bouton permettant de s'abonner facilement à YouTube Premium.


Si certains utilisateurs peuvent encore regarder des vidéos malgré les messages sur la position de YouTube vis-à-vis des bloqueurs de publicités, d’autres ont signalé que YouTube les bloque désormais presque systématiquement. Ce durcissement à l’égard des bloqueurs de publicités fait suite à la désactivation des vidéos pour les utilisateurs avec des bloqueurs de publicités en juin. À l’époque, Lawton a confirmé cette expérience et a déclaré que l'entreprise encourage vivement les utilisateurs à essayer YouTube Premium ou à autoriser les publicités sur la plateforme. « Nous menons une petite expérience à l'échelle mondiale pour inciter les spectateurs dont les bloqueurs de publicité sont activés à autoriser les publicités sur YouTube ou à essayer YouTube Premium. La détection des bloqueurs de publicité n'est pas nouvelle, et d'autres éditeurs demandent régulièrement aux spectateurs de désactiver les bloqueurs de publicité », a-t-il déclaré.

Cependant, YouTube a depuis étendu cet effort, entraînant une augmentation des signalements d’utilisateurs qui ont des bloqueurs de publicités installés et qui ne peuvent pas regarder les vidéos de YouTube. La presse spécialisée a également souligné cette tendance croissante.

Lawton justifie les actions de YouTube en affirmant que l’utilisation des bloqueurs de publicités viole les conditions d’utilisation de la plateforme. Il souligne que les annonces sont essentielles pour soutenir un écosystème diversifié de créateurs dans le monde entier et permettre à des milliards d’utilisateurs d’accéder à leur contenu préféré sur YouTube.

Maintenir un écosystème publicitaire durable

Le mouvement de YouTube pour lutter contre les bloqueurs de publicités reflète l’engagement de la plateforme à maintenir un écosystème publicitaire durable. Sur une page de support, la filiale d'Alphabet affirme qu'en décourageant l’utilisation des bloqueurs de publicités, YouTube vise à garantir que les créateurs de contenu reçoivent une rémunération équitable pour leur travail et que les utilisateurs puissent continuer à profiter d’un large éventail de vidéos sans interruption.

Un message renforcé par Lawton qui soutient que « l’utilisation de bloqueurs de publicités » viole les conditions de service de la plateforme, ajoutant que « les publicités soutiennent un écosystème diversifié de créateurs dans le monde et permettent à des milliards d’accéder à leur contenu préféré sur YouTube ».

La montée en puissance des bloqueurs de publicités pose un défi important aux plateformes numériques qui dépendent des revenus publicitaires. Les bloqueurs de publicités empêchent l’affichage des annonces, ce qui a un impact sur les flux de revenus des créateurs de contenu et des plateformes. Par conséquent, les efforts de YouTube pour résoudre ce problème visent à protéger la viabilité de son modèle économique tout en offrant une expérience équitable et agréable pour les créateurs et les utilisateurs.

Une alternative que YouTube propose est YouTube Premium, un service par abonnement qui offre une expérience de visionnage sans publicité. En incitant les utilisateurs à essayer YouTube Premium, la plateforme propose une solution aux préoccupations liées aux bloqueurs de publicités tout en offrant des avantages supplémentaires comme le visionnage hors ligne, la lecture en arrière-plan et l’accès à du contenu exclusif. Cette approche s’aligne sur l’objectif de YouTube de diversifier ses sources de revenus et de réduire sa dépendance uniquement aux revenus publicitaires.

Ces dernières années, YouTube a fait l’objet de critiques de la part des créateurs de contenu qui se sentent injustement rémunérés pour le contenu qu’ils produisent. Ce durcissement à l’égard des bloqueurs de publicités peut être perçu comme une réponse à ces préoccupations. En décourageant l’utilisation des bloqueurs de publicités, YouTube peut augmenter ses revenus publicitaires, ce qui permet en retour une distribution plus importante aux créateurs.

Mais alors, pourquoi les internautes se servent de bloqueurs de publicité ?

Les internautes utilisent des bloqueurs de publicités pour différentes raisons, mais voici quelques-unes des plus courantes :
  • Pour éviter les publicités intrusives, interrompantes ou répétitives qui nuisent à leur expérience de navigation. C’est la principale motivation des utilisateurs de bloqueurs de publicités, selon une enquête menée par GlobalWebIndex.
  • Pour se protéger contre les logiciels malveillants et les attaques de phishing qui peuvent infecter leur appareil ou compromettre leurs données personnelles. Les publicités peuvent être contrôlées par des cybercriminels et ressembler à des publicités légitimes, mais déclencher des activités malveillantes dès qu’elles sont chargées ou que l'utilisateur clique dessus.
  • Pour surfer sur le web plus rapidement et économiser la batterie de leur appareil. Les publicités lourdes, comme les images et les vidéos, ralentissent la vitesse du trafic, augmentent la consommation de données et réduisent l’autonomie de la batterie.
  • Pour préserver leur vie privée et empêcher le suivi de leurs activités en ligne. Les annonceurs collectent des informations sur les utilisateurs à partir des cookies, des publicités et des outils de suivi pour leur envoyer des publicités personnalisées et mesurer l’efficacité de leurs campagnes. Ces informations peuvent être vendues à des tiers ou utilisées à des fins malveillantes.
  • Pour profiter de pages web propres et ordonnées, sans espaces vides, résidus de publicités ou dysfonctionnements. Les bloqueurs de publicités sont capables de supprimer les publicités tout en préservant le design et la fonctionnalité des sites web.

Dans le cas de YouTube, les internautes sont confrontés au premier cas. Certains ne manquent d'ailleurs pas de rappeler au sein de la communauté de developpez.com.

Ryu2000 par exemple, estime qu'il y a désormais trop de pub sur YouTube :

Citation Envoyé par Ryu2000
Si vous n'aimez vraiment pas les pubs il y a moyen de payer un abonnement.

Maintenant que moins de pubs sont bloquées ce serait chouette que moins de pubs soient diffusées.
Il y a des groupes de 2 pubs un peu trop souvent.


balhrog, pour sa part, estime que YouTube a dépassé le pourcentage de pub que l'on retrouve à la télé :

Citation Envoyé par balhrog
Youtube a bien commencé sans pub pour avoir la plus grosse part de marché. Maintenant, ils ont dépassé les 6% de temps de pub que l'on retrouve à télé sauf qu'en plus ils récupèrent nos données pour les utiliser (et ils sont même pas foutu de te mettre des pubs en français...) et les revendre. Est-ce qu'il y a des conditions d'utilisation pour la télé? Si je ne veux pas regarder les pubs, je peux zapper ou changer de chaines sans que TF1 ou autres me fasse un coup de pression.
La réaction des internautes face au combat de YouTube

L'astuce Windows Phone

Un internaute s'est rendu compte qu'en installant une extension qui permet de changer l’identifiant de son navigateur (user-agent) et en le réglant sur Windows Phone, on peut faire croire à YouTube qu’on utilise un smartphone sous cet ancien système d’exploitation. Ainsi, le message pop-up disparaît et on peut continuer à regarder des vidéos sans publicités. Un agent utilisateur est un en-tête HTTP destiné à identifier l'agent utilisateur chargé d'effectuer une requête HTTP donnée. Fondamentalement, il identifie le type d'appareil, la version du navigateur et le système d'exploitation que vous utilisez.

Cette astuce est d’autant plus savoureuse qu’elle fait appel à Windows Phone, l’un des principaux responsables de l’échec de la plateforme mobile de Microsoft. Google, le propriétaire de YouTube, était en effet connu pour son refus obstiné de soutenir Windows Phone de quelque manière que ce soit. Non seulement Google ne proposait pas d’applications officielles pour ses services sur Windows Phone, mais il empêchait aussi les applications tierces d’y accéder. Microsoft avait même développé une excellente application YouTube pour Windows Phone, mais Google l’avait bloquée arbitrairement.


D'autres réactions

Certains internautes estiment que Google est juste trop gourmand :

Google gagne beaucoup d'argent, ils ne peuvent donc pas prétendre (avec un visage impassible) que le blocage des publicités leur nuit financièrement. Ceci est juste un autre cas d'une entreprise qui fait des conneries stupides à ses utilisateurs simplement parce qu'ils pensent que cela POURRAIT leur rapporter quelques centimes de plus.

Et c'est de cela dont nous parlons ici*: le montant d'argent supplémentaire (le cas échéant) que Google gagnerait en interdisant les bloqueurs de publicité, par rapport à ses revenus globaux, s'élève littéralement à quelques centimes.
D'autres se plaignent du type de publicité diffusées sur la plateforme :

J'envisagerai de ne pas bloquer les annonces lorsque vous cesserez de les diffuser pour*:
  • Des astuces bidons pour devenir riche rapidement,
  • des escroqueries MLM,
  • de faux avis médicaux,
  • des produits avec des allégations ridiculement fausses,
  • des enfoirés d'avocats qui « poursuivent les ambulances »,
  • des escroqueries de crypto/commerce,
  • des jeux d'argent,
  • ce putain de jeu d'Evony.

Il y a une raison pour laquelle nous ne supportons pas que cette merde soit à la télévision, je ne vois pas pourquoi vous devriez être différent.

Je pourrais même envisager de payer pour un accès sans publicité si vous proposiez un forfait moins cher sans votre service de musique. Peut-être que certaines personnes aiment ça, mais cela ne m'intéresse pas et, pour être franc, je pensais que nous avions dépassé ces conneries sur le câble.

Salutations.
Sources : communiqué Christopher Lawton, support YouTube

Et vous ?

Que pensez-vous de la position de YouTube vis-à-vis des bloqueurs de publicités ? Est-elle justifiée ou abusive ?
Utilisez-vous un bloqueur de publicités lorsque vous regardez des vidéos sur YouTube ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi pas ?
Quels sont les avantages et les inconvénients des publicités sur YouTube pour les créateurs, les utilisateurs et la plateforme ?
Seriez-vous prêt à essayer YouTube Premium pour bénéficier d’une expérience sans publicité ? Quels sont les facteurs qui influencent votre décision ?
Comment YouTube pourrait-il améliorer son écosystème publicitaire pour le rendre plus équitable, agréable et durable ? Quelles sont vos suggestions ou vos idées ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Delias
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2023 à 23:25
Pour ma part toujours pas bloqué, Google a-t-il compris à ma configuration et à mon usage qu'il me perdra?

La prochaine fois, c'est quoi? Réduire ou limiter les prestations du compte Google si ce dernier tente d'accéder à YouTube avec un AdBlock? Car plus au mois au moment de la première news de ce fil, les recommandations en mode non-logué se sont fortement dégradées, comme s'il tentait de me pousser à me loguer pour m'identifier.

Ne consultant que des sites plutôt sérieux, j'ai été l'un des derniers parmi mon entourage a installer un AdBlock, principalement à l'arrivée des pubs malveillantes (dont une sur mobile par un forum de forumactif qui m'a bien fait chier jusqu'à ce que j'ai accès à mon PC pour chercher la méthode de la virer)... C'est plus ou moins en même temps que Youtube a commencer à augmenter la dose... Puis aussi avec un ordi qui ramait plus pour 2 pages web avec des pubs que pour faire tourner Factorio, ou Tomb Raider...

À vouloir trop tirer sur le filon ils ont braqués la majorité des utilisateurs, un retour en arrière est impossible. A mon avis, ça va être de plus en plus le jeu du chat et de la souris... voir un certain retour en arrière de ce qui sera proposé sur le net car plus difficile à financer.

Delias
8  1 
Avatar de steel-finger
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/11/2023 à 14:24
@abriotde YouTube qui n'abuse pas des pubs, laisse-moi rire .

Je suis d'accord, ils ont besoin d'un moyen de financement, le problème, il abuse. Sur YouTube, on trouve : des liens sponsorisés, 4, à 5 pubs sur une vidéo de 10 min. C'est pour ça que les gens utilise des bloqueurs de pub.

Moi, je serais totalement d'accord de désactiver mon bloqueur, si je sais qu'une partie de la pub regardée est reversé au créateur de contenu que je regarde. Bien-sûr tant qu'il n'abuse pas !
6  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/11/2023 à 23:30
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
J'ai envie de dire, si vous n'êtes pas content, allez voir ailleurs...
Ça c'est valable pour les créateurs (encore que, YT est presque obligatoire pour avoir de la visibilité), pas pour les spectateurs. Si on apprécie le travail d'un créateur mais que ce créateur ne poste que sur YT, on va voir le travail de ce créateur, on ne va pas "voir YT". Un internante qui consulte une vidéo YT consulte une vidéo d'un créateur, il n'est pas client de YT ; par contre YT tente de faire croire ça, ce qui prouve que cette plat-forme est toxique par le rajout d'un intermédiaire qui prend la majorité du fric (et en plus monopolistique), un peu comme les maisons de publication d'articles scientifique (voir l'affaire Sci-Hub)

Dans beaucoup de cas, y compris au niveau professionnel, on n'a pas vraiment le choix d'aller consulter une vidéo posté sur YT.

De plus, on peux aussi avoir une raison morale de ne pas reverser de l'argent à YT ; par exemple, je refuse de verser quoi que ce soit depuis la période du covid, à cause de la censure extrêmement choquante de tout discours en opposition avec la politique de l'OMS. Selon les condition d'utilisation à l'époque, la politique covid de nombreux pays (Mexique, Argentine, Maroc, Madagascar, Inde) était censurable ; même affirmer que le covid pouvait se prévenir avec des complément alimentaire (alors que certains servent à renforcer l'immunité, dire que ça ne fonctionne pas sur le covid est totalement absurde) était interdit . Peut-être que je changerai d'avis en cas d'excuse publique sur cette censure.
6  1 
Avatar de der§en
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/11/2023 à 7:22
En, temps que « consommateur » de vidéo, si YT, arrive à m’empêcher de bloquer la pub sur son site, et bien adieu YT, je me contenterai de Odysee, mais hors de question de désinstaller ou de désactiver mes bloqueurs de pubs.
5  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/04/2024 à 9:53
Citation Envoyé par PC241167 Voir le message

et chez les jeunes ça déserte ces daubes (parfois pour pire certes)
ils désertent pour aller sur tiktok je suis pas sur que ce soit mieux.

jamais été utilisateur de ces plateformes, je suis juste sur linkedin, mais dans le but de trouver des boulots mieux payé.
je m'en sers comme messagerie pour les recruteurs me voient et me contacte.

mais a chaque fois que je me connecte, c'est incroyable les gens qui postent tous et n'importe quoi.... les managers qui postent les repas d'équipe "Oui dans notre ESN on est une super équipe soudé, on fait du team building et nos locaux sont super, on est une grande famille, rejoint nous", chaque fois que quelqu'un gagne un "trophée" ou titre honorifique pipeau il le publie...
ou alors c'est les vendeurs de formations qui postent un article et disent que mon produit/ma formation aide les gens a résoudre ce problème.
5  0 
Avatar de PC241167
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 18/04/2024 à 10:38
Dans l’absolu les réseaux devraient être un outil formidable (pour travailler pour apprendre pour reprendre contact) en pratique c'est un désastre
on critiquait les forums il y a 15 ans mais au moins ils sont modérés !
cordialement
5  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/11/2023 à 20:10
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
C'est clair, même thinkerview qui sont financés par tipee sont juste sur youtube pour la vidéo et leur site pour l'audio. Enfin, en tous cas ce sont les seuls liens depuis leur site.
ThinkerView possède aussi une instance Peertube : https://videos.thinkerview.com/

Techniquement, absolument rien n'oblige à utiliser Youtube. Le seul problème est que c'est obligé pour avoir de la visibilité, comme pour les autres RS dominant.
On est à une époque où la qualité d'un service web ne compte plus, car une fois que la popularité est là, le service peut être plus merdeux que tous les autre services, il gagnera quand même.
4  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/11/2023 à 10:21
Voilà une bonne raison de switcher sur Firefox. Merci YouTube.
4  0 
Avatar de L33tige
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/11/2023 à 12:29
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Pour financer les couts de youtube, si 9 utilisateurs sur 10 utilisent un addblocker, alors les 10% qui ne le font pas doivent se taper les pubs des autres, donc 10 pubs au lieu d'une
Oh, c'est donc incroyable que depuis que depuis qu'adblock est bloqué par youtube, les pubs se sont multipliées, vraiment c'est fou j'ai presque l'impression que ça n'à rien à voir du coup.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/11/2023 à 10:29
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
A trop forcer les gens ils risquent plus de vider leur base d'utilisateur
Mais non, il n'existe pas vraiment d'alternative.
Les gens ont l'habitude d'aller sur YouTube c'est pas prêt de changer.
C'est là que sont les créateurs.

Si un vidéaste propose une vidéo sur un autre site que YouTube il touchera beaucoup moins d'audience.
Ce serait cool que Dailymotion explose, mais j'y crois pas trop pour le moment.
4  2