IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trolldi : un professeur de Python et de Pandas se voit banni à vie de l'outil pub de Meta. L'algorithme estimait qu'il faisait du trafic d'animaux vivants
Ce qui est interdit sur la plateforme

Le , par Stéphane le calme

67PARTAGES

24  0 
Meta, anciennement connu sous le nom de Facebook, est l’une des plus grandes plateformes de médias sociaux au monde. Elle offre aux utilisateurs la possibilité de créer et de partager du contenu, de se connecter avec d’autres personnes et de découvrir de nouvelles choses. Elle propose également aux annonceurs la possibilité de promouvoir leurs produits ou services à des millions de personnes grâce à son système de publicité en ligne. Mais saviez-vous qu’il existe des règles strictes que les annonceurs doivent respecter pour pouvoir diffuser des publicités sur Meta ? Et saviez-vous que si vous enfreignez ces règles, vous pouvez être banni à vie de la publicité sur Meta ? Voici l'aventure d'un professeur de Python.

Un professeur de Python a créé un cours en ligne pour apprendre aux gens les bases du Python et comment l’utiliser pour créer des applications web, des jeux, des analyses de données et plus encore. Il a pensé que ce serait une bonne idée de faire connaître mon cours à un public plus large en utilisant les publicités sur Meta.

Il a donc créé une campagne publicitaire avec un budget modeste et une cible démographique appropriée. Il a rédigé un texte accrocheur et choisi une image qui montrait le logo de Python. Il a soumis sa publicité pour approbation et a attendu. Quelques heures plus tard, il a reçu un courriel de Meta lui disant que sa publicité avait été rejetée. La raison ? Meta pensait qu'il faisait du trafic d'animaux vivants, ce qui est interdit.

Voici son expérience dans ses propres mots.

Quand Python et Pandas sont associés au trafic d'animaux vivants

Je suis instructeur à temps plein de Python et Pandas [ndlr. il s'agit d'une bibliothèque écrite pour le langage de programmation Python permettant la manipulation et l'analyse des données. Elle propose en particulier des structures de données et des opérations de manipulation de tableaux numériques et de séries temporelles], j'enseigne des cours en personne dans des entreprises du monde entier (par exemple Apple et Cisco) et je propose une gamme croissante de produits en ligne, notamment des cours vidéo et une newsletter payante avec des exercices hebdomadaires Pandas. Comme beaucoup d’entrepreneurs en ligne, j’ai expérimenté une multitude de produits différents au fil des ans, certains gratuits et d’autres payants. Et comme beaucoup d’autres entrepreneurs en ligne, j’ai eu des produits à succès et de vrais ratés.

Il y a quelques années, j'ai décidé de faire la publicité de certains de mes produits sur Facebook. J'ai diffusé de nombreuses publicités, dont aucune n'a été particulièrement réussie, principalement parce que je n'y ai pas consacré beaucoup d'efforts. J'ai décidé d'essayer autre chose et j'ai pratiquement oublié mon compte publicitaire.

Il y a seulement environ un an, j'ai pensé que peut-être, juste peut-être, je devrais faire de la publicité sur Facebook (maintenant Meta). Je suis allé sur ma page publicitaire et j'ai été un peu surpris de voir que mon compte avait été suspendu pour violation des règles publicitaires de Meta. J’ai pensé que c’était bizarre, mais je n’y ai pas beaucoup réfléchi et j’ai continué à faire d’autres choses plus productives.

Il y a quelques mois à peine, j'ai de nouveau visité ma page de gestion des annonces et j'ai de nouveau vu l'avis indiquant que je n'étais pas autorisé à faire de la publicité parce que j'avais enfreint leurs règles. Cette fois, pour une raison quelconque, j’ai décidé d’approfondir cette question. Je n'ai vu aucune indication des règles que j'avais enfreintes et je savais pertinemment que je n'avais rien fait d'autre que de promouvoir des cours sur Python et Pandas. Je ne savais pas trop quoi faire, mais il y avait un bouton marqué « Cliquez ici pour faire appel ». J'ai donc cliqué dessus, en supposant que quelqu'un chez Meta me contacterait en me disant : « Oups !

Non : environ 30 minutes plus tard, j'ai reçu un e-mail de Meta m'informant qu'ils avaient examiné mon cas, que j'avais définitivement violé leur politique et que j'étais désormais interdit à vie de faire de la publicité sur une plateforme Meta. Voici l'e-mail que j'ai reçu :


Aller sur ma page de gestion de publicité a en effet fait apparaître un message similaire :


Et bien sûr, lorsque je clique sur « Accueil du support aux entreprises », je reçois un message vraiment effrayant :


Tout cela me paraissait complètement bizarre. Qu'aurais-je pu dire ou faire qui aurait pu me restreindre de façon permanente ? Et y a-t-il un moyen de sortir de cette situation ?

J'ai décidé de me tourner vers mon réseau sur (où d'autre ?) Facebook, pour voir si quelqu'un avait des idées. Je me suis également tourné vers LinkedIn, au cas où quelqu'un aurait des idées.

La bonne nouvelle? J'ai immédiatement reçu une réponse d'un ami sur LinkedIn. Il m'a dit qu'il avait également des problèmes pour annoncer ses formations Python sur les plateformes Meta car, comprenez bien, Meta pensait qu'il faisait du trafic d'animaux vivants, ce qui est interdit.

C'est vrai : je donne des cours en Python et Pandas. Peu importe que le premier soit un langage de programmation et le second une bibliothèque d'analyse de données en Python. Le système d’IA de Meta a remarqué que je parlais de Python et des Pandas, a supposé que je parlais des animaux (pas de la technologie) et m’a banni. L’appel que j’ai demandé n’a pas été examiné par un humain, mais par un autre robot, qui (sans surprise) a fait une évaluation similaire.

Comme je l'ai dit, c'était la bonne nouvelle. Alors, quelle est la mauvaise nouvelle ?

Je travaille dans l'industrie informatique depuis un certain temps et je n'ai pas un petit nombre de contacts. Trois amis qui ont travaillé chez Meta (deux actuels, un passé) m'ont proposé de vérifier cela pour moi.

Le premier ami s’est penché sur la question et a constaté qu’il n’y avait rien à faire. C’est parce que Meta a une politique de conservation des données de seulement 180 jours, et parce que mon compte a été suspendu plus d’un an avant que je demande aux gens de l’examiner, toutes les preuves ont désormais disparu. Ce qui signifie qu’il n’y a aucun moyen de rétablir mon compte publicitaire.

Maintenant, je ne crois pas beaucoup au « il n’y a rien à faire », surtout lorsqu’il s’agit d’entreprises et de logiciels, qui sont tous deux créés et gérés par des personnes. Mais cet ami semblait convaincu, alors je suis passé à un deuxième. Il n’est pas allé plus loin. Et le troisième ami ? Il ne semblait pas non plus faire de progrès.

L’essentiel semble être que l’IA de Meta a commis une erreur, une grosse erreur. (Vous pouvez être sûr que j'utiliserai cet exemple lorsque j'enseignerai des cours sur l'apprentissage automatique.) Le fait que le jugement initial et l'appel aient été rendus par l'IA est assez ridicule.

Mais ce qui est encore plus absurde est le fait que, comme je n’ai pas réagi à leur interdiction dans un certain laps de temps, il ne me semble plus y avoir aucun moyen de l’annuler. Ce qui signifie que lorsque je recommencerai à faire de la publicité pour mes cours – et je prévois de le faire dans un avenir proche – Meta ne verra plus aucune partie de mon argent, alors que des entreprises comme Google, qui semblent employer au moins quelques humains dans leur service de publicité – le verront.

Un cas loin d'être isolé

Vraisemblablement, ce n'est pas un cas isolé : plusieurs annonceurs ont assuré avoir vu leurs publicités rejetées ou leurs comptes désactivés sans raison valable. Des annonceurs qui ont perdu de l’argent, du temps et des opportunités à cause des politiques publicitaires appliquées par des algorithmes qui n'arrivent pas encore à bien déterminer les contextes.

Le pire dans tout ça, c'est quand vous faites appel et qu'un robot se charge d'analyser l'appel.

Pourquoi Meta peut-il se permettre de se comporter de la sorte ? Peut-être parce que l'entreprise est l'un des acteurs dominants sur le marché de la publicité en ligne.

En effet, selon l’Observatoire de l’e-pub SRI réalisé par le cabinet Oliver Wyman, en partenariat avec l’Udecam, le marché français de la publicité en ligne a bondi de 24 % en 2020 pour s’établir à près de 7,7 milliards d’euros. En tout, le triopole Google-Meta (Facebook)-Amazon s’arroge 67 % de ce marché.

Meta (ex-Facebook) a été accusé par Criteo, un acteur français du secteur, de favoriser ses propres services sur sa plateforme au détriment de ses concurrents. Sous le contrôle de l’Autorité de la concurrence, Meta s’est engagé à rétablir des mesures d’accès à ses services plus justes pour les acteurs français du marché de la publicité en ligne.

Google, le principal concurrent de Meta, contrôle environ un quart du marché de la publicité numérique, alors que la société mère de Facebook, Meta, Amazon et TikTok se partagent près du tiers de ce marché lucratif, selon la société d’études de marché par abonnement eMarketer.

Meta est donc le maître absolu de son royaume.

Qu'est-ce que les annonceurs peuvent faire ? Se plaindre, protester, boycotter, mais cela ne changera probablement rien.

Ou alors, ils peuvent chercher des alternatives, innover, créer.

Ils peuvent utiliser d’autres plateformes de médias sociaux qui sont plus respectueuses et plus équitables envers les annonceurs (mais lesquelles ?). Ils peuvent utiliser d’autres canaux de marketing qui sont plus efficaces et plus rentables. Ils peuvent utiliser d’autres moyens de diffusion qui sont plus créatifs et plus originaux.

Avoir recours à Python

L'outil qui a valu au professeur d'être banni à vie de la publicité sur Meta est puissant et polyvalent.

Avec le Python, vous pouvez créer des applications web, des jeux, des analyses de données, des intelligences artificielles, et bien plus encore. Avec le Python, vous pouvez résoudre des problèmes, automatiser des tâches, optimiser des processus, et bien plus encore. Avec le Python, vous pouvez exprimer votre créativité, votre passion, votre vision, et bien plus encore.
Avec le Python, vous pouvez être libre.
Libre de créer ce que vous voulez, comme vous le voulez, quand vous le voulez.
Libre de partager ce que vous faites avec qui vous voulez, où vous voulez, comment vous voulez.
Libre de ne pas dépendre d’une plateforme qui ne vous respecte pas, ne vous écoute pas, ne vous aide pas.
Libre de ne pas être banni à vie de la publicité sur Meta.

Source : billet professeur

Et vous ?

Que pensez-vous de l'anecdote de ce professeur ? En avez-vous une qui s'y rapporte ?
Quelle est votre opinion sur les politiques publicitaires de Meta ? Les trouvez-vous justes et transparentes, ou injustes et opaques ?
Avez-vous déjà eu des problèmes avec les publicités sur Meta ? Si oui, comment les avez-vous résolus ? Si non, comment les évitez-vous ?
Utilisez-vous une plateforme de publicités pour diffuser vos contenus ? Laquelle et pourquoi ?
Comment apprenez-vous le Python ou d’autres langages de programmation ? Quels sont les conseils que vous donneriez aux débutants ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/10/2023 à 11:33
"Craignez l'AGI", qu'ils disent après.
4  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/11/2023 à 8:40
La moralité est qu'il vaut mieux éviter d'utiliser Python comme langage de programmation.
5  1 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/11/2023 à 8:57
et le pire c'est qu'il y'a dans ces boites la aucun service client avec des humains.
au pire juste une faq qui ne t'apprends rien au mieux un bot qui tournera en boucle (déjà eu le cas pleins de fois, chatgpt tourne en boucle)

>je parle de panda dans mon école
vous faite du traffic d'animaux c'est contraire a nos condition d'utilisation générale
> Non je parle de la lib panda en python
vous faite du traffic d'animaux c'est contraire a nos condition d'utilisation générale

c'est le meme probleme avec les youtubeurs qui se font bloquer leurs vidéos et comptes, aucun sav et c'est un vrai problème !

L'union européenne devrait se pencher sur ce probleme et imposé un sav d'humains pour toutes ces grosses plateforme (windows je n'ai jamais trouver le support téléphonique, facebook, youtube,...)
Pour une fois je vais faire un compliment à Apple, eux ont un tres bon sav. LDLC aussi.
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 20/10/2023 à 14:39
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelle est votre opinion sur les politiques publicitaires de Meta ? Les trouvez-vous justes et transparentes, ou injustes et opaques ?
L'opacité semble faire partie intégrante de la politique de Méta (et de ses congénaires de GAFAM)
Avez-vous déjà eu des problèmes avec les publicités sur Meta ? Si oui, comment les avez-vous résolus ? Si non, comment les évitez-vous ?
Oui j'en ai trop et comme la Belgique n'interdit pas les pubs pour de l'alcool j'avais envoyé un ticket pour que je n'ai plus de pub pour de l'alccol, prétextant un passé alcoolique (imaginaire).
Résultat : il ne s'est rien passé et je ne retrouve pas le ticket.
Utilisez-vous une plateforme de publicités pour diffuser vos contenus ? Laquelle et pourquoi ?
Non, on a testé pour mon club de sport mais ça coute plus d'argent que ça n'en apporte.
Comment apprenez-vous le Python ou d’autres langages de programmation ? Quels sont les conseils que vous donneriez aux débutants ?
Il existe un site plutot pas mal pour ce genre de choses : https://www.developpez.com/
1  0 
Avatar de saturne88
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/11/2023 à 13:02
Avant Méta c'était Facebook et déjà les algorithmes de fb bannissaient pour un oui ou un non. Je me souviens une fous d'avoir été banni 30 jours pour avoir répondu sur un post d'un de mes contact qui parti en vacance avait posté la magnifique villa qu'ils avaient loué à 5 et dont j'avais marqué que j'aurais bien aimé faire le tour du propriétaire. Les algorithmes de fb m'ont banni 30 jours parce que mon commentaire ne passait pas. Alors Méta, c'est juste un changement de nom mais le principe reste le même.
0  0