Developpez.com

Télécharger gratuitement le magazine des développeurs, le bimestriel des développeurs avec une sélection des meilleurs tutoriels

Apple accepte toujours les applications pour iPhone et iPad utilisant les services publicitaires de Google
Mais pour combien de temps encore ?

Le , par X-plode, Expert confirmé
Apple accepte toujours les applications pour iPhone et iPad utilisant les services publicitaires de Google.
La pression de la commission des régulations antitrust y est elle pour quelque chose ?




Une modification des termes de la licence
Lors de la sortie de la nouvelle plateforme publicitaire du nom d'iAd et de l'annonce du système d'exploitation, iOS 4, les termes de la licence ont changé.
Apple a ajouté que la firme accepterait les applications qui n'utiliseraient
pas les services publicitaires susceptibles de collecter les données, de vendre des publicités sur ses plateformes et qui seraient concurrent direct de leur plateforme.
Ainsi, le buzz fut conséquent et la commission de régulation américaine se mêla de l'histoire dans le but de voir si Apple ne dépasserait pas les limites de l'antitrust.

Un réajustement des modifications faites
Début juin, Apple a modifié les termes de la licence et change la définition des restrictions en permettant aux diffuseurs indépendants de publier leurs annonces.
Ces modifications n'apportent pas de réponse directe aux utilisateurs des services de Google puisqu'il est explicitement dit que tout fournisseur de service de publicité appartenant à un promoteur de téléphonie mobile et d'un système d'exploitation mobile n'est pas considéré comme indépendant.
Les termes ciblent clairement le moteur de recherche avec son système de publicité, ses produits téléphoniques de type Nexus One et son système d'exploitation Androïd.

Des questions qui subsistent
Apple pourrait aisément restreindre la diffusion des annonces et interdire les applications utilisant le système publicitaire du moteur de recherche.
Cependant, de nouvelles applications récemment validées par la firme de Cupertino telle que "Super KO Boxing 2" et utilisant les services publicitaires de Google démontrent qu'Apple accepte toujours la diffusion des annonces publicitaires du géant de Mountain View.

Pensez-vous qu'Apple subit les pressions de la commission de régulation et qu'il soit dans l'obligation d'accepter des concurrents afin d'éviter les pénalités de la commission antitrust ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Lead generation (H/F)
Opensourcing - Ile de France - Levallois-Perret (92300)
Webmarketing
MEDIA INSTITUTE - Ile de France - Paris (75000)
Développement web et mobile h/f
Sogeti - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Webmarketing